Bibliothèques de rue : la lecture en liberté

0

Les premières bibliothèques ont été inaugurées mercredi.

Les premières bibliothèques de rue sont opérationnelles. Mercredi, Carole Colin, adjointe à la culture et à l’animation, accompagnée de plusieurs collègues élus, a officiellement inauguré ces lieux de partage et d’échange.
C’est aux Blancs Champs, près de la salle Schuman et au Haut du Gras, sur l’esplanade derrière le centre social Louise-Michel, que deux des quatre bibliothèques (une sera placée au centre-ville et la quatrième sur l’aire de jeux des Acacias au second semestre) que comptera la cité sont désormais à la disposition des habitants. Et quand non parle de Louise-Michel, c’est parce que les enfants de l’école Jean-de-la-Fontaine qui fréquentent le centre ont « habillé » ces bibliothèques ; les CM1 et CM2, avec Chantal, ont décoré celle du Haut du Gras, les CE2, avec Ophélie, celle des Blancs Champs. Des décors de toute beauté, bien dans le thème. Françoise Claudel, la directrice du centre,

Des bibliothèques joliment décorées.

accompagnée de plusieurs jeunes « artistes », n’était pas peu fière de ses petits protégés, lors de cette inauguration.
« Ces bibliothèques ont été conçues par les services techniques de la Ville, expliquait Carole Colin, puis peintes et

Les jeunes élèves peuvent être fiers de leur travail. (photos CA)

décorées par les enfants lors des activités menées par le centre Louise-Michel ». Et de rappeler le but de ces installations : « La municipalité, par le biais de la commission culture et animation, a pris la décision d’installer quatre bibliothèques de rue « Lecture en liberté » sur la commune, afin que chacun, dans son quartier, puisse facilement lire et échanger, dans un but culturel. Ces bibliothèques sont dotées d’un stock de livres pour tous les âges et tous les goûts. Elles fonctionnent toutes sur le même principe : on emprunte un livre, on lit et on le rapporte. Il est possible de prendre un ouvrage dans une bibliothèque et de le déposer dans une autre. La municipalité renouvellera régulièrement le contenu de ces bibliothèques ».
Carole Colin, pour terminer, précisait que « les personnes qui le souhaitent peuvent déposer des livres dont elles n’ont plus l’utilité à la mairie, à mon intention, afin de constituer un fonds de livres pour offrir un choix plus large aux lecteurs »
Une excellente initiative et l’on espère que ces bibliothèques seront respectées.

Partager

Au sujet de l'auteur

Les commentaires sont fermés