Concours des maisons fleuries : l’heure des récompenses

0

Toutes et tous n’étaient pas présents mais chacune et chacun a eu droit à sa récompense. Car s’il y a un classement établi par un jury,

Petite photo de famille avant la proclamation des résultats.

l’ensemble des participants à ce concours des maisons fleuries 2019 méritait d’être honoré.
Et ce fut le cas vendredi en fin d’après-midi, au centre culturel où Jasmine Périni, adjointe aux fêtes et cérémonies, entourée de Monsieur le maire et de plusieurs élus, a procédé à la remise des lots, notamment de compositions florales réalisées par les établissements Holst et Merlino.

Jasmine Périni a félicité les participants pour leur investissement.

« Vous n’avez pas manqué d’imagination et, malgré la sécheresse, avez obtenu d’excellents résultats grâce à des soins constants et un choix judicieux de plantes et de fleurs. Vous contribuez à rendre notre vile agréable et coquette », précisait Jasmine. « Une maison, un balcon, cela a de la personnalité et c’est comme le bon vin, cela se bonifie avec le temps », renchérissait Roger Alémani
Avant de donner lecture du palmarès 2019 et de partager le verre de l’amitié offert par la municipalité, toutes les personnes qui avaient

Christian Kuntz a vu ses réalisations vandalisées.

répondu à l’invitation de Jasmine Périni purent visionner un diaporama (commenté par Pascal Holst) de toutes les réalisations photographiées par Christian Aulen. Puis ce fut la projection d’un (excellent) petit film monté par Jean-François Labouglie (Canal Golbey) vantant les magnifiques compositions mis en place par les jardiniers de la Ville sur l’ensemble de la commune « Ils oeuvrent toute l’année et ont accompli un travail remarquable, appréciait l’adjointe. Nous pouvons d’ailleurs le constater en parcourant les rues de Golbey. Merci et bravo à toute l’équipe ».
Avant la « distribution des prix », Jasmine Périni remerciait Gilles Varin, adjoint à la communication, Christian Aulen, conseiller municipal, Joanna Lutton, chargée de communication et Jean-François Labouglie pour le travail accompli (préparation du parcours, photos, diaporama, film).
Seule fausse note dans ce concours : le vol des plantations réalisées par Christian Kuntz, le patron du Petit Cerf. La bêtise humaine n’a décidément pas de limites…

Le palmarès 2019 (photos Christian Aulen)

Annick Rebout

Andrée Demange.

Raymonde Balland.

Gilbert Villiseck.

Maisons : 1. Annick Rebout (7, rue de la Filature) ; 2. Christine Nicolas (3, rue Jacques-Brel) ; 3. Jacques Thuriot (17, rue des Acacias) ; 4. Michel Just (4, rue de l’Imagerie) ; 5. Renée Pavot (3, rue de Grandrupt) ; 6. Éric Rubigny (3, rue de Grandrupt) ; 7. Émile Brunet (27, rue des Fontaines Picard) ; 8. Monique Bécherand (4, ruelle haute) ; 9. Brigitte Prulhières (13, rue de la Plaine) ; 10. Francis Pesenti (25, rue Eugène-Sonrier).

Balcons : 1. Andrée Demange (3, rue Foucault) ; 2. Simone Schneider (9, rue Robert-Schuman) ; 3. Isabelle Didierjean (32, rue du Point de vue) ; 4. Dominique Laillet (17, rue Robert-Schuman) ; 5. Marie Lahaye (2, rue Charlet) ; 6. Paulette Lahache (2, rue Marcel-Cerdan) ; 7. Julie Beuret (2, rue Marcel-Cerdan) ; 8. Jean-Marie Remy (2, rue Charlet) ; 9. Albert Ludwig (22b, rue de Lorraine) ; 10. Denise Grandmaire (4, rue Alexandre-Dumas) ; 11. Serge Patrickeff (41d, rue d’Épinal).

Petites fenêtres : 1. Raymonde Balland (5, rue des Cigognes) ; 2. Monique Jacob (35, rue du Général-Leclerc) ; 3. Isabelle Protois (23, rue Jeanne-d’Arc) ; 4. Michelle Dubois (40, rue de Grandrupt) ; 5. Nicole Strabach (24, rue de la Louvroie).

Immeubles collectifs, HLM : 1. Gilbert Villiseck (1, rue Jean-Jaurès) ; 2. Le Petit Cerf (63, rue du Général-Leclerc) ; 3. André Duboc (14, rue des Aérostiers) ; 4. Renée Schwartz (6, rue Émile-Zola).

 

Partager

Au sujet de l'auteur

Les commentaires sont fermés