Fête de la musique : un centre-ville éclectique

0

Imaginée en 1976 par le musicien américain Joel Cohen, la fête de la musique se déroule, de par le monde, le 21 juin, c’est-à-

Beaucoup de monde, samedi soir au centre-ville.

René Michler, un « ancien » qui a la pêche !

dire au premier jour de l’été. À Golbey cette année, la municipalité, par le biais de la commission culture et animation de Carole Colin, avait décidé de décaler le rendez-vous d’un jour. De l’organiser, donc, le samedi 22. Afin de toucher un maximum de monde.
Et, le temps étant de la partie, du monde, il y en eut ! Pour écouter, apprécier et applaudir les artistes qui avaient répondu à l’invitation. Et savourer la paella géante de la Boucherie de l’Hôtel de ville, ou se désaltérer à la Cervoise.
Pour en revenir à la musique, en solo, en groupe, en duo, tous ont répondu aux attentes.
Et du centre culturel (René Mischler à la guitare) à la salle Barbelouze (école de musique sous la baguette d’Arnaud George), en passant par les parkings et places d’un centre-ville entièrement dédié à cette fête, chacun a apprécié les répertoires proposés dans différents styles : rap, rock, variété française (Claude Duplessis, entre autres) et étrangère, classique.

Pour tous les goûts…

Partager

Au sujet de l'auteur

Les commentaires sont fermés