Fort Aventure : des jeux et des rires !

0

Quatre-vingt inscrits, quelques défections en raison de la chaleur, 16 jeux : la deuxième édition de Fort Aventure, mis sur pied par Franck Chagnot et sa

Franck Chagnot a mené ce deuxième Fort Aventure de main de maître.

commission sports et jeunesse, a tenu toutes ses promesses.
Avec un gros clin d’œil au père Fouras et à Fort Boyard, les organisateurs ont ainsi proposé : le billot ; le parcours électrique (une forme à suivre sans toucher la structure) ; le roule ma boule (faire avancer un ballon en équilibre sur deux cordes pour le déposer dans un seau) ; la course de brouettes, le tir à la corde ; le ski sur herbe (sans herbe…) ; les bâtonnets ; la pichenette (lancer un palet le plus près du mur sans le toucher) ; la balance (le joueur se cache un œil et doit lancer un palet pour faire basculer la balance) ; les jarres (plonger la main dans des boîtes au contenu inconnu jusqu’à trouver la clé) ; l’awalé (mémoriser puis reproduire une combinaison de billes) ; le calcul à la suite (résoudre une opération de calcul mental) ; la chambrière (attraper des objets à l’aide d’une canne à pêche) ; le relais des porteurs d’eau (franchir un parcours d’obstacles en tenant une louche d’eau pour aller remplir une bouteille) ; l’aquarium (chaque joueur met, à tour de rôle, un caillou dans un gobelet. Celui qui le fait couler a perdu) ; le puzzle (une image à mémoriser puis à reproduire grâce aux pièces d’un puzzle grandeur nature).

Attention Camille, ça va sonner !

À noter que la majorité de ces jeux ont été réalisés par les services techniques de la Ville.
Le but de ce Fort Aventure : les 16 équipes étaient réparties en 4 couleurs (bleue, rouge, jaune et noire). Sur chaque épreuve remportée, les équipes gagnaient un code (sous forme de chiffres). À la fin des épreuves, les équipes se sont rassemblées par couleur afin de mettre en commun les codes gagnés. Quelques questions « joker » ont permis aux groupes de gagner les codes qui leur manquaient. Ils ont, ensuite, additionné ces codes chiffrés pour trouver les combinaisons finales qui permettaient d’ouvrir 4 cadenas aux couleurs correspondantes. Ces cadenas libéraient des clés ouvrant, à leur tour, 4 boîtes refermant des diplômes pour les enfants.
Compte tenu de la chaleur étouffante de ce samedi après-midi, les organisateurs avaient jugé préférable de faire certains jeux dans la fraîcheur des salles du fort (notamment le ski et le tir à la corde). Une heureuse initiative mais tous se sont retrouvés dans la cour de l’édifice militaire pour une petite danse finale sur la chanson « Les pouces en avant » (tchic et tchac han han), orchestrée par Franck Chagnot en personne !
Et, en conclusion, tout le monde a partagé un goûter et reçu des petits cadeaux offerts par la municipalité (bonbons, jeux en bois et lunettes de soleil).
L’adjoint aux sports et son équipe remercient les associations qui ont aidé à l’encadrement des activités : Fortiff’Séré, l’AC Golbey, le club canin, la société des fêtes, les Coulisses du spectacle, Golbey Animation, la GEA, les Éclaireurs et Éclaireuses de France, la Raquette Golbéenne et la Société de tir.

Fort de la Grande Haye : les visites continuent

Fort Aventure terminé, l’activité ne tombe pas pour autant sur l’ouvrage militaire. En effet, l’association Fortiff’Séré propose deux visites en ce mois de juillet : samedi 13 à 15 h ; dimanche 14 à 10 h 30 et 15 h. Puis suivront : samedi 17 août (15 h), dimanche 18 août (10 h 30 et 15 h), samedi 24 août (20 h 30), dimanche 28 septembre (15 h), dimanche 29 septembre (10 h 30 et 15 h) et dimanche 27 octobre ( 15 h).
Tarif de la visite : 4 € par personne ; gratuit pour les moins de 12 ans.
Contact : www.fortiffsere.fr

Fort aventure : les enfants à fond ! (photos Christian Aulen)

 

Partager

Au sujet de l'auteur

Les commentaires sont fermés