« Je serai candidat aux prochaines élections municipales »

0

Après les personnels communaux, c’est aux corps constitués que Roger Alémani a présenté ses vœux, en présence

Roger Alémani a annoncé sa candidature aux municipales 2020 (photos CA)

de Dominique Momon, représentant le président de la communauté d’agglomération. « Bienvenue aux élus, représentants des administrations, présidentes et présidents d’associations. Avec l’ensemble du conseil municipal, je vous remercie d’avoir, comme chaque année, répondu présent à notre invitation, qui montre l’attachement que vous portez à ce moment particulier et à notre ville ».

2019 : négociations et réalisations

« 2019 a encore été impacté de plein fouet par une ambiance générale plutôt morose, avec des réformes qui ne passent pas auprès de l’opinion publique et qui entraînent des grèves à répétition, mettant le moral des Français en berne.
Au niveau local, nous tentons de relever la tête, ce qui est aussi, parfois, un défi. Cela passe par des négociations fortes, comme lors de la consultation pour le renouvellement du service de distribution de l’eau potable qui nous a permis de faire baisser son prix de 20 centimes par mètre cube ;une facture allégée donc pour les Golbéens.
Nous subissons, nous aussi, des réformes qui impactent les collectivités territoriales et qui sont source d’inquiétudes. Je pense au transfert de compétence : après celui de l’assainissement est intervenu celui de l’eau ».
Mais revenons à Golbey, à ses réalisations et ses projets.
« Malgré les dotations de l’État en baisse constante (1,1 million d’euros en 2014, 110 000 en 2020, soit une perte cumulée de 4,4 millions en 6 ans), nombreuses réalisations en 2019 :
– Reprise des voiries (route des Forges et son giratoire avec la rue JJ Rousseau et la rue Général-Leclerc)
– Sécurisation de la rue Général-Leclerc avec des îlots centraux

Les corps constitués s’étaient déplacés en nombre, salle Barbelouze.

– Rafraîchissement des établissements scolaires (portail automatisé aux écoles maternelles, remplacement des menuiseries extérieures au groupe scolaire Jean-de-la-Fontaine, réfection des sanitaires, renforcement de la sécurité, développement du numérique, sensibilisation à l’environnement par la formation à la citoyenneté)
– Rénovation du hall d’entrée et des bureaux de l’état civil de la mairie ( avec, prochainement, installation d’un ordinateur pour effectuer les démarches en ligne et lutter contre « l’illectronisme », autrement dit l’inhabileté numérique) pour un nouveau confort des usagers
– Création d’un bâtiment commun au BMX et au modélisme et piste de modélisme repensée
– Remplacement des projecteurs du stade d’honneur de la Haye le Doyen et création d’un vestiaire féminin et d’un club-house.

« Une ville doit être bien équipée mais également bien animée. Nous proposons sans relâche une offre culturelle et des animations tout au long de l’année, pour toutes les générations : venue de Vitaa, Anne Roumanoff,

Le bâtiment commun au BMX et au modélisme, une des grandes réalisations 2019.

organisation des champs golot, de la chasse aux œufs, de la fête du papier, des concerts d’été, du cinéma en plein air ».
« Nous n’oublions pas nos aînés au travers de multiples actions mises en place par le CCAS : initiation informatique, ateliers psychomotricité, conférences, adhésion à une mutuelle à coût réduit.
Je conclurai 2019 en saluant chaleureusement nos 14 délégués de quartier qui participent à la vie de la cité et animent le lien social à travers diverses actions : balade d’automne, nettoyage des Acacias, marche découverte en collaboration avec l‘union des professionnels golbéens (UPG).
Le dynamisme est au cœur de chaque action menée ; dynamisme qui se reflète aussi dans notre vie commerçante et industrielle. J’en profite donc pour saluer l’action quotidienne de nos commerçants, chefs d’entreprises et artisans qui contribuent à la bonne image de notre ville.
Mes remerciements vont également à tous les maires-adjoints, conseillers délégués et conseillers municipaux pour leur engagement et leur implication à servir notre population ».

2020, année de grands projets

Souhaitant « garder le même rythme, le conseil municipal a voté le budget de manière anticipée, afin que l’échéance électorale ne retarde pas les projets qui nous semblent nécessaires. La ville va encore évoluer avec pas moins de 6 millions d’investissements programmés ». En projets :
– Réfection d’ampleur de la rue de Lorraine. « Reprise du QG au Capri, avec, en partie, une piste cyclable ».
– Création d’un terrain de foot à 5 à la Haye le Doyen
Pose de sanitaires aux Acacias et au club canin ; rénovation des courts de tennis de la Haye le Doyen
– Développement de la zone d’activités de Maximont Bas. « Aujourd’hui, 6 entreprises ont fait confiance à cette situation géographique idéale qui relie la partie ouest de l’agglomération et l’embranchement vers Nancy ».
– Projet photovoltaïque sur le site de l’ancienne décharge (à proximité de la déchèterie). « Près de 9 hectares de panneaux seront déployés, soit plus de 20 000 unités, représentant une économie de 1 740 tonnes de Co2, la production de 5250 MWh/an pour la consommation de près de 4 500 habitants. Cette installation, au-delà de la démarche écologique, répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures. Elle permettra, en outre, une rentrée locative annuelle de près de 15 000 euros ».
– L’avenir de la caserne Haxo semble enfin s’éclaircir. « Même si, aujourd’hui, rien n’est totalement acté, une récente réunion avec Monsieur le secrétaire général de la préfecture me fait avoir bon espoir pour une acquisition à un prix décent, compte tenu de l’énorme travail qu’il y aura à réaliser pour requalifier cet espace peu attrayant dans un quartier en plein essor ».

Des élus honorés pour leur implication dans la vie municipale.

– Reprise du cabinet médical Albert-Schweitzer. « Les praticiens rencontrent des difficultés pour assurer sereinement la poursuite de leur activité. Les jeunes médecins s’orientent vers des maisons médicales ou de santé, avec une patientèle plus large, des moyens matériels plus performants et adaptés et des équipements récents, tout en mutualisant le personnel administratif par des économies d’échelle. Il est de notre devoir de maintenir, voire développer l’offre de soins et réfléchir à un nouvel équipement. Des crédits ont été inscrits au budget primitif 2020, voté le 5 décembre dernier, pour l’acquisition du bâtiment. Les études sont en cours pour la réhabilitation ».
– Une bibliothèque médiathèque ludothèque. « Nous disposons d’un relais BMI d’une superficie réduite au centre culturel. Afin d’offrir un accès à la lecture et à la culture adapté à nos 8 750 habitants, un nouvel équipement regroupant bibliothèque, médiathèque et ludothèque en rez-de-chaussée et logements en étage sera proposé, en collaboration étroite avec la communauté d’agglomération d’Épinal. Cet équipement pourra proposer de nouveaux services comme l’accès aux services numériques proposés par le Sillon Lorrain, dans le cadre du programme ‘’Bibliothèque Numérique de Référence’’ ».
– La Fibre optique. « Dernier engagement en non des moindres : le développement de la Fibre optique sr la commune. Après des mois d’interventions sur le territoire, 93% du parc adressable est fibré, ce qui représente plus de la moitié des administrés raccordables. Dès l’an prochain, l’ensemble de la ville devrait bénéficier de cette Fibre et l’accès à vitesse grand V à Internet ».

On le constate, 2020 sera l’année de grands projets. « Nous n’avons pas l’habitude de nous reposer sur nos lauriers ; 2020 sera encore une fois à cette image (…) Une ville doit évoluer ; l’objectif étant de ne pas être une ‘’ville dortoir’’. Mais tout cela serait irréalisable sans une approche budgétaire sérieuse et rigoureuse, qui nous permet de dégager un excédent de 2,7 millions d’euros de notre section de fonctionnement. Je peux affirmer que chaque centime dépensé est réfléchi et n’est pas jeté par les fenêtres ».

Des élus honorés

Avant de céder la parole à Dominique Momon et de partager le verre de l’amitié, Roger Alémani, lors de ces vœux qui « vous le savez, sont les derniers de cette mandature », formulait le souhait de « tous vous retrouver ici en 2021 puisque, de manière officielle, je vous annonce que je serai candidat aux prochaines élections municipales avec une équipe renouvelée ».
Mais la cérémonie n’était cependant pas close. Car, avant de partager le verre de l’amitié, le premier magistrat golbéen tenait à honorer de fidèles élus qui l’auront accompagné : Pascal Larrière (premier adjoint), Jasmine Périni (fêtes, cérémonies, commerce et artisanat), Christiane Balland (conseillère municipale) et Liliane Chipot qui fut, durant les mandatures de Jean Alémani, adjointe aux affaires scolaires puis première adjointe. Une médaille de la ville méritée pour ces serviteurs de la cause municipale.

Partager

Au sujet de l'auteur

Les commentaires sont fermés