Le « taulier » revit au centre culturel !

0

« Johnny, c’est toute mon enfance. C’est quelqu’un qu’on a accueilli dans notre jeunesse. Maintenant, on est content de voir qu’il y a des musiciens qui font des reprises de

Jean-Michel Millet, fan de toujours venu spécialement de Belfort.

Johnny revit par la voix puissante d’Anthony Da Silva.

son répertoire. L’orchestre qui joue ce soir est d’une grande qualité, tant au niveau du son que du chant. D’ailleurs, c’est la quatrième fois que j’assiste à une de leurs représentations. Je les connais donc bien. Ce sont des pros, qui jouent dans différents groupes mais, ensemble, ils ne font que des hommages à Johnny ».
Pour Jean-Michel Millet, venu spécialement de Belfort pour ce concert golbéen, la magie opère toujours. Avec « Phoenix 66 », orchestre de Michel Thonnelier, le « taulier » est omniprésent. Grâce à la voix d’Anthony Da Silva et les mélodies immortelles parfaitement exécutées par Dominique Herga (batterie), Sébastien Rouillon, Stéphane Thierry (guitares), Maxim Blot (clavier), Daniel Pelissero (basse) et Victor Durain (harmonica).
C’est d’ailleurs ce dernier qui a « chauffé » la salle avant l’arrivée, sur la scène du centre culturel, d’Anthony Da Silva. Durant trois heures, les 400 fans inconditionnels ont pu apprécier les grands standards du rockeur. Apprécier et reprendre en chœur car, naturellement, tous connaissent à fond le répertoire de Johnny.
Une soirée inoubliable donc pour toutes celles et ceux qui, et pour toujours, ont quelque chose en eux de Johnny…

 

« Phoenix 66 » a parfaitement interprété les oeuvres du rockeur (photos CA).

Quatre cents inconditionnels réunis pour ce concert hommage au centre culturel.

Partager

Au sujet de l'auteur

Les commentaires sont fermés