Pour (bien) lutter contre les cambriolages

0

Le capitaine Geoffroy Hel, référent sécurité au commissariat d’Epinal.

« Ne leur facilitez pas la tâche ! » Voilà, en substance, le mot d’ordre du capitaine Geoffroy Hel, référent sécurité au commissariat d’Epinal. L’officier était invité, vendredi dernier salle Barbelouze, par Philippe Clerc, conseiller délégué à la sécurité et à la police à la mairie de Golbey, à animer une réunion sur la prévention des cambriolages. Avaient pris place, à leurs côtés, Alain Demangeon, brigadier-chef principal, chef de poste de la police municipale de Golbey et Christian Aulen, membre de la commission sécurité-police.
Les effractions sont en recrudescence et il était bon de renouveler les mises en garde nécessaires. On peut regretter que peu de Golbéens se soient déplacés à l’occasion d’un rendez-vous qui, pourtant, concerne tout le monde…
Rappelant « le bon travail accompli en partenariat avec la Ville de Golbey, depuis longtemps et qui perdure », le capitaine Hel a animé cette réunion de main de maître et rappelé « toutes les précautions à prendre pour éviter bien des désagréments. Des choses insignifiantes peuvent servir les cambrioleurs ; il y a donc des astuces de prévention qu’il est bon de connaître, des mesures à prendre pour les dissuader d’accomplir leur forfait ».
Voici, en vrac, les mesures (mécaniques, électroniques, vidéo) préconisées par le capitaine Hel…

Des conseils avisés ont été donnés pour lutter contre les cambriolages (photos GV).

– Dans sa voiture, ne rien laisser en évidence (téléphone, GPS, sac à main, portefeuille, etc.),
– Quand on rentre chez soi, il faut toujours fermer la porte à clé derrière soi, ne jamais laisser en évidence clés, sac à main, objets de valeur.
– Quand vous vous absentez, même pour une courte durée, pensez à fermer toutes les issues.
– Equiper ses fenêtres de grilles, de barreaux ; installer des serrures A2P (protection et prévoyance) 3 étoiles, qui ont le mérite de résister plus longtemps aux perceuses et ont, donc, un pouvoir dissuasif.
– Placer des détecteurs de choc sur les baies vitrées,
– Mettre des vitres anti-vandalisme ou anti-infraction,
– Equiper sa maison d’alarmes périphériques et/ou volumétriques, de détecteur de présence

Petite assemblée, vendredi, salle Barbelouze…

– Installer une surveillance vidéo. « Il n’y a pas de déclaration à faire en préfecture, contrairement aux sociétés et aux municipalités, mais il faut respecter la vie privée car on ne doit pas filmer la voie publique ou chez les voisins,
– Prendre des photos de tous vos objets précieux ; graver un numéro sur son ou ses vélo(s) pour pouvoir les identifier quand ils sont récupérer par les forces de l’Ordre.
– Attention aux (mauvaises) habitudes : ne jamais laisser des clés à l’extérieur (boîte aux lettres, paillasson, pot de fleurs, etc.),
– Prévenir les voisins en cas d’absence (relever le courrier, les tracts publicitaires, surveiller la maison ou l’appartement).

Voilà toute une batterie de conseils efficaces qui peuvent éviter bien des déboires. Autre point important souligné par le capitaine Hel : « Si vous constatez un cambriolage, assurez-vous que les malfrats ne sont plus sur place ; ne jouez pas les héros et appelez le 17. Ne remettez pas en ordre la scène du délit ; attendez le passage de la police scientifique qui sera sur place pour relever les traces éventuelles laissées par le ou les cambrioleur(s).
« Les voleurs adorent les absences régulières alors, ne leur facilitez pas la tâche ». Geoffroy Hel a fait passer le message au cours de cette réunion riche d’échanges ; gageons qu’il ait été entendu…

Partager

Au sujet de l'auteur

Les commentaires sont fermés